Outils.

Décontracter / contracter

Décontracter / contracter

Atelier #4 karaté><théatre

Que est-ce que c'est ?

Un outil que les acteurs "volent" au karaté, à appliquer à une scène, un parcours, une partition scénique. Il est particulièrement efficace dans une situation de conflit ou plus généralement lorsqu'on vise un objectif précis et important.

Vous trouvez ici différents exemples en karaté (Nadia Dumont et Laurence Fischer), l'application à une partition d'acteur et quelques façon possibles d'exercer concrètement cet outil (sans nécessairement être un karateka !)

Pour être efficace dans l'impact, il est important de décontracter sur toute la trajectoire et de ne contracter qu'au dernier moment, puis de décontracter à nouveau.

Un impact peut être : une attaque, un coup, une phrase, un silence...

La décontraction permet la mobilité et la vitesse. La contraction est nécessaire à l'impact.

 

Comment s'en servir sur scène ?

Sur scène le conflit est omniprésent. Décontracter et contracter (nous entendons ici ces termes au sens large : physiquement, mentalement, verbalement...) permet de rendre vivante la dynamique conflictuelle des situations sans artifice, que ce soit dans le rapport aux partenaires, aux spectateurs, aux objets, au texte... Dans la vidéo qui suit, la partition est jouée sans, puis avec l'outil. Nos avons "volé" au karaté un autre instrument, la figure du coach qui donne la consigne en direct, ce qui permet à l'acteur de se concentrer uniquement sur comment mettre l'outil au service de la partition.

 

Comment entraîner cet outil ?

Voici une courte compilation de quelques uns des exercices utilisés dans la pédagogie du karaté pour à la fois entrainer, à la fois ressentir physiquement, concrètement, l'efficacité de la dynamique décontraction/contraction. Vous verrez, il n'est pas besoin d'être karateka pour les essayer.